Journée d’études “Dé-voiler le corps mort : mises en récits et en images du corps meurtri dans la littérature et les arts” (12/05/2022)

La journée d’études “Dé-voiler le corps mort : mises en récits et en images du corps meurtri dans la littérature et les arts” s’intéressera aux stratégies de représentation des corps morts ou meurtris dans les domaines littéraire, iconographique, cinématographique et plastique.

Nous interrogerons la manière dont les arts s’emparent de la mort pour mieux s’y confronter, impliquant ainsi une expérience à la fois sensible, intime et partagée. Nous verrons comment l’art et la littérature choisissent ou non de représenter les corps morts ou meurtris, d’exposer, de déformer ou de recouvrir les cadavres. Il conviendra d’interroger la position de l’artiste en tant que témoin, d’étudier les procédés de mise en scène, les jeux de dévoilement, de discerner les formes de résistance. Quelles sont les spécificités, les fonctions et la réception des choix esthétiques de mise en récits et en images de la mort lorsqu’elle advient à l’échelle d’un groupe, d’un territoire, d’un pays (guerre, massacre, traumatisme, dictature) et qu’elle résonne avec l’expérience intime qu’on en fait ?

Nous questionnerons également la position du·de la lecteur·rice du·de la spectateur·rice à travers la réception, la circulation et la transmission des œuvres.

Nous chercherons à mener une réflexion transdisciplinaire et transculturelle des représentations des cadavres dans la littérature et les arts afin de mieux comprendre l’évolution de notre rapport à la mort.

Organisatrices : Ludivine Bouton-Kelly, Cathy Dissler, Alaïs Le Villain, Agatha Mohring


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search